Innovation Un atelier d’harmonisation et de mise à jour du processus d’adoption du projet d’Édit sur le foncier ce lundi 20 décembre 2021 dans la salle de conférence de l’hôtel Elizabeth à Bukavu au Sud Kivu.

Au cours de cette activité,  il a été démontré que le Sud-Kivu est une province où pullulent les conflits fonciers. Et ce, par manque des instruments nécessaires pour régir ce secteur.

Pour ce faire, un député vient de mettre en place une proposition d’édit portant modalités de reconnaissance et protection des droits fonciers en province du Sud-Kivu.

Cette proposition d’édit corrobore avec ce qui se passe à l’assemblée nationale.

Selon les députes provinciaux présents à cette séance, il est important que leurs collèges les emboîter les pas en votant massivement cette proposition d’édit qui va sécuriser les terres rurales, les terres des communautés autochtones et des femmes.  pour limiter les conflits fonciers de notre province.

Cette proposition d’édit peut aussi servir de soubassement pour la proposition de loi à l’assemblée nationale.

Ont été présents, les députés provinciaux, les membres de la commission Environnement et ressources naturelles, les membres de la commissions politique et administrative et judiciaires de l’Assemblée provinciale, le Ministre provincial ayant en charge les affaires foncières et les acteurs de la société civile de la thématique foncière dans la province du Sud-Kivu.

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.